Gian Piero Gasperini coach de l’Atalanta: “J’ai pensé à la mort”.

(CHALLENGE SPORTS). Après un test récent, Gian Piero Gasperini a compris qu’il avait été contaminé par le coronavirus au mois de mars dernier. Dans un entretien accordé à la Gazzetta dello Sport, l’entraineur de l’Atalanta s’est confié sur ces semaines de convalescence et concède avoir eu peur de mourir.

L’entraîneur de l’Atalanta Bergame a pensé à la mort lorsqu’il a été testé positif au Coronavirus.

C’est un témoignage poignant qu’a livré Gian Piero Gasperini dans les colonnes de la Gazzetta dello Sport. Malade au début du mois de mars dernier, le tacticien a eu la confirmation par un test récent qu’il avait été touché par le coronavirus. “Il y a 10 jours, les tests sérologiques m’ont confirmé que j’avais eu le Covid-19. J’ai développé des anticorps, ce qui ne veut pas dire que je suis immunisé” a-t-il expliqué auprès du quotidien italien.

L’entraineur de l’Atalanta s’est plus amplement confié sur les symptômes et son ressenti : “La veille du match contre Valence (le 10 mars, en huitième de finale retour de la C1, ndlr), je me sentais mal. L’après-midi, encore pire, raconte Gasperini. C’était le 10 mars. Les jours suivants, j’ai peu dormi, j’étais en morceaux. Toutes les deux minutes passait une ambulance. À côté de chez moi, il y a un hôpital. Et la nuit, je pensais : Si je vais là-dedans, que m’arrivera-t-il ? Je ne peux pas partir maintenant, il me reste tellement de choses à faire.(…) je le disais en rigolant, pour alléger les choses. Mais je le pensais vraiment (…) J’ai pensé à la mort.”

AFP

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*

code