Liverpool : Jurgen Klopp fasciné par l’histoire de Sadio et Salah.

SALZBURG, AUSTRIA - DECEMBER 10: Jurgen Klopp, Manager of Liverpool celebrates victory during the UEFA Champions League group E match between RB Salzburg and Liverpool FC at Red Bull Arena on December 10, 2019 in Salzburg, Austria. (Photo by Michael Regan/Getty Images)

(CHALLENGE SPORTS). Le manager allemand, Jurgen Klopp a reconnu l’influence des Africains sur le football européen et à Liverpool dans le livre, « Made in Africa » récemment publié. Particulièrement, l’ancien coach de Dortmund loue les qualités de Sadio Mané et Mohamed Salah.

Klopp adoube ses africains.

Lors du vote pour le Ballon d’or France Football remporté par Lionel Messi, Jurgen Klopp avait misé sur Virgil Van Vijk alors qu’il y avait cinq autres joueurs de Liverpool dont Sadio Mané et Mohamed Salah en lice.

Plusieurs observateurs avaient alors taxé le technicien allemand de mauvais communicant. Et d’aucuns ont même conclu que cette sortie médiatique allait saper le moral de l’attaquant international sénégalais, potentiel candidat qui a même bénéficié  du vote du vainqueur, Lionel Messi.

Cela n’a nullement affecté Mané et Salah qui ont continué à se défoncer pour Klopp et pour les Reds. Les deux ont inscrit trente des soixante-six buts de Liverpool en Premier League en 29 journées cette saison. C’est tout cet exploit qui permet aux Reds de s’emparer de la tête du classement avec 82 points.

Jurgen Klopp loue les mérites de Mané et Salah.

Salah et Mané ne cessent d’éblouir le coach Klopp.

Dans le « Made in Africa », un livre récemment publié, Jurgen Klopp a confié à Ed Aarons, l’auteur, de l’ouvrage sur Sadio Mané et Mo Salah.

Klopp peut se réserver de comparer ses joueurs sur leurs valeurs intrinsèques pour ne casser l’ambiance de son équipe, le technicien allemand reconnait l’influence de ces deux dans sa formation. « J’adore le fait que nous ayons autant de joueurs africains… », lance-t-il.

Pour cause, l’énergie débordante du Sénégalais et l’Egyptien à se transcender est motivé par une chose : « Il s’agit de l’histoire qui se cache derrière eux. Si vous regardez Sadio Mané fuir la maison et  Mo Salah conduire quatre heures et demie chaque jour pour s’entraîner, c’est fabuleux et déterminant. »

La CAN, casse-tête pour les Reds

Les africains deviennent des casse-tête pour Klopp pendant la CAN en hivers.

L’organisation de la CAN 2021 prévue l’été prochain arrange spécifiquement Jurgen Klopp. « Dans le passé, la Coupe d’Afrique des nations jouée en hiver, c’était vraiment une raison de ne pas signer un joueur africain parce que vous le perdriez pendant quatre semaines au milieu de la saison. C’était vraiment quelque chose que nous avions toujours en tête. », a-t-il révélé.

Serigne Mor DIOP

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*

code