Naples : le pari perdant de Kalidou Koulibaly ?

(CHALLENGES SPORT)- En décidant de rester à Naples dans un contexte où la formation italienne n’est pas en mesure de jouer les premiers rôles cette saison, le défenseur sénégalais et capitaine du club Kalidou Koulibaly, doit sûrement se poser certainement questions à bientôt 30 ans.

« Qui n’avance pas recule ». Cette assertion semble se confirmer avec le défenseur des Lions, Kalidou Koulibaly dont les performances ont connu une baisse cette saison entrainant une chute de sa valeur marchande.

De 100 millions d’euros, Naples ne peut espérer que 45 millions d’euros pour un joueur qui était il y a peu, considérer comme le meilleur défenseur du monde. S’il est encore vrai que Naples peut accrocher une place en C1, le rêve de remporter un nouveau titre de champion s’est envolé avant même d’avoir commencé.

Face aux délires d’un président fantasque et jusqu’au-boutiste, le sénégalais s’est laissé embarqué parfois dans des choix de carrière hasardeux. A bientôt 30 ans, Kalidou Koulibaly n’a remporté jusque-là qu’une modeste Coupe d’Italie, un strapontin loin de faire courir les cadors de la Serie A.

Aujourd’hui, tous les grands clubs qui se sont intéressés à lui se sont finalement tournés vers d’autres pistes. Manchester United a recruté Harry Maguire et City le voisin a pris l’excellent Ruben Dias. Du coup, il ne reste plus que les géants espagnols pour s’offrir le capitaine des Lions.

A 30 ans, il n’est plus une cible prioritaire

Et sur ce terrain, ce n’est pas encore gagné puisque Madrid et Barcelone se sont déjà lancés dans la course du très prometteur défenseur de Villareal, Pau Torres. Les deux clubs miseront certaines de grosses sommes sur un défenseur d’avenir (21 ans) et qui présente une marge de progression plus importante. Barcelone confronté à des difficultés financières n’a même pas voulu 8 millions d’euros à City pour Eric Garcia, qui rejoindra le club libre en juin prochain.

Pour le Real Madrid, un départ de Sergio Ramos pourrait déclencher à nouveau un intérêt de la Maison Blanche. Mais, là aussi c’est très hypothétique vu l’âge du défenseur sénégalais, qui signerait un dernier gros contrat. Et pour le club acquéreur, aucune possibilité de revente à l’avenir.

Autant dire qu’en décidant de rester à Naples ces deux dernières années, Koulibaly a laissé passer le train qui pouvait l’amener vers de très grands clubs européens. Un train qui espère-t-il repassera l’été prochain. Et pour une fois, Koulibaly devra prendre les choses en main.

Racine Traoré

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*

code