Remaniement en vue au CNG : Alioune Sarr bientôt éjecté de son fauteuil

Malaise au Comité national de gestion (CNG) de la lutte. Selon Sunu Lamb, le ministre des Sports aurait lâché l’indéboulonnable Alioune Sarr.

D’après des sources du journal, Sarr, à la tête du CNG depuis 26 ans, risque de ne pas aller au bout de son mandat qui expire en octobre prochain.

Matar Bâ serait même en train de lui trouver un successeur, puisqu’il a déjà entamé les consultations et contacté quatre personnes (un fonctionnaire, un arbitre et deux du privé).

Pour le profil du poste du président du CNG, renseigne Sunu Lamb, le ministre des Sports exclut les anciens lutteurs dont un parmi eux lorgne le fauteuil d’Alioune Sarr.

Quant à Yékini, il a démissionné du CNG. «J’en faisais partie, mais j’ai quitté. Le CNG n’est plus compétent. Il est temps qu’ils partent», a martelé l’ancien Roi des arènes nommé membre du CNG depuis le 17 novembre 2018.

Pour rappel, depuis les lourdes sanctions contre des arbitres, Sitor Ndour (radiation à vie), Malick Ngom et Babacar Diop (5 ans) et Aboubacry Dramé (2 ans), lutteurs, amateurs et communicateurs traditionnels sont montés au créneau pour exiger le départ d’Alioune Sarr, qui est devenu un véritable cas dans le milieu de la lutte.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*

code