CRISE DANS L’ARÈNE : Tout le monde est responsable selon Yékini Junior.

(CHALLENGE SPORTS). La lutte sénégalaise fait parler d’elle depuis quelques temps. Ce n’est pas au niveau de l’arène mais plutôt du côté de son management. Le lutteur Yekini Jr donne son analyse.

Selon Yékini Jr les responsabilités sont partagées dans la crise de l’arène.

Ayant eu ses heures de gloire à un certain moment de sa carrière, Yekini Junior dessert son Nguimb pour dire ce qu’il pense. Interrogé par nos confrères du journal Record, il indexe tous les acteurs de la discipline. “Les responsabilités sont partagées” dit l’interlocuteur du journal sportif du Groupe Futurs Médias dans sa livraison d’aujourd’hui. 

Dans sa sentence, il ne disculpe pas l’instance dirigeante de la lutte à savoir le Cng :

“L’arène sénégalaise avait déjà commencé à vivre des moments particulièrement difficiles avec le départ des gros sponsors et aujourd’hui c’est le départ du président du Cng qui est réclamé «, dit-il entre les lignes du journal sportif. 

À ce propos, le leader de l’écurie Door Waar ne manque pas d’idées par rapport à la dite situation.

“Depuis un certain moment, le débat sur le départ d’Alioune Sarr patron du Cng est agité. Il est très naturel et compréhensible qu’on veuille faire partir une équipe qui a été au pouvoir pendant 26 ans. Et cela ne veut pas dire que le président et son équipe n’ont pas abattu un certain travail, si on veut rester honnête avec soi. S’il y a crise dans l’arène, effectivement ceux qui ont en charge la bonne marche de la lutte sont les premiers responsables” fait savourer Yekini Junior qui est d’avis qu’il faut diagnostiquer le mal de la discipline afin de lui trouver une solution.

Kanghe NDIAYE

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*

code